Idea tire un bilan de son plan stratégique

Le logisticien Idea tire un bilan de son plan stratégique 2020-2025 à mi-parcours

Malgré la Covid et les autres crises que nous connaissons depuis quelques années, le logisticien Idéa n’a pas dévié de la trajectoire ambitieuse qu’il s’était fixé en 2020. Nicolas Derouault, PDG d’Idea explique que cette performance est liée en grande partie à l’agilité de l’entreprise qui lui permet de supporter mieux que les autres les moments difficiles. A vrai dire, l’une des force d’Idea est sans doute également son positionnement très spécifique pour répondre aux besoins des industriels : « Nous sommes juste avant l’usine, dans l’usine et juste après l’usine », aime à rappeler Nicolas Derouault. Car ce qui fait la raison d’être de ce logisticien c’est de « faciliter la vie des industriels » en prenant en charge des prestations à valeur ajoutée non stratégiques : emballage, peinture, co-manufacturing… L’idée c’est de permettre à ses clients de se concentrer sur leur cœur de métier, tout en optimisant leur performance. La palette de ce « facilitateur » est assez vaste puisqu’il intervient dans différents secteurs d’activité : vrac, naval, aéronautique, énergie, défense, industrie, télécoms, chantiers et santé. Aujourd’hui Idéa ne compte pas moins de 2.000 collaborateurs répartis sur plus de 70 sites partout en France. Avec un CA de 200 M€ et une croissance de près de 15% conforme à ses prévisions, le PDG tire à mi-parcours un bilan positif de son plan stratégique 2020-2025 : « La nécessité d’accélérer simultanément deux leviers majeurs s’est imposée comme une évidence : concevoir une logistique toujours plus performante et plus vertueuse ». Pour poursuivre dans cette même voie, deux grandes priorités sont arrêtées : premièrement s’engager vers une performance accrue avec plus de robustesse et plus d’innovation grâce aux apports de la data science et de l’IA. Deuxièmement renforcer la responsabilité sociétale et environnementale avec un soin particulier apporté à chaque collaborateur en matière de sécurité, d’employabilité et d’inclusion. Mais aussi avec la réduction de l’empreinte carbone : sobriété, production et indépendance énergétique. C’est sur ces bases qu’Idea réaffirme son intention d’atteindre ses objectifs en 2025. Avec en toile de fond une réflexion pour devenir une entreprise à mission et aller encore plus loin vers la décarbonation et l’intelligence artificielle à horizon 2030.

Source : scb@infos.supplychain-village.com : Numéro 1050 – 2 avril 2024